Le bon côté de la nature humaine. Pourquoi la violence est en déclin ?

- 23:00 - - Nouvelles

Écouter l'émission

 

Chaque jour, les médias rapportent des actes de violence horribles qui se déroulent aux quatre coins de la planète. Qu’on pense aux fusillades qui se multiplient depuis une dizaine d’années, pas seulement aux États-Unis, mais en Europe et au Québec. Qu’on pense aussi à l’Irak, à l’Afghanistan, au Mali et à bien d’autres pays où les conflits font rage aujourd’hui.

Sur l’ensemble de notre planète, la violence semble augmenter constamment. Les temps tranquilles des années passées semblent bien terminés. Mais est-ce vrai ? La société d’aujourd’hui est-elle plus violente que celle d’hier ?

Dans un livre publié récemment et intitulé « The Better Angels of Our Nature : Why Violence Has Declined », le psychologue canadien Steven Pinker, professeur à l’Université Harvard, se base sur une série d’analyses faites dans toutes sortes de domaines pour étudier l’évolution de la violence dans les sociétés humaines au fil du temps. Ses conclusions sont à la fois surprenantes et porteuses d’espoir.

Pour en savoir plus


La Grande Équation est une émission de vulgarisation scientifique animée par Normand Mousseau, professeur au Département de physique de l'Université de Montréal. Elle est produite avec le soutien : d'Athéna Énergies, de la Fondation familiale Trottier, du Fonds de recherche du Québec, de la Fondation des chaires de recherche du Canada et de l’Université de Montréal.

Sur le Web

Lire l'article sur UdeMNouvelles

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer