Pier-Emmanuel Tremblay reçoit le prix de la meilleure thèse de doctorat de la FESP

- 07:23 - Auteur :Oliviez Hernandez - Nouvelles

La Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) a attribué le prix de la meilleure thèse de doctorat dans le domaine des Sciences fondamentales à l'Université de Montréal à Pier-Emmanuel Tremblay pour l'année 2012.

Pier-Emmanuel Tremblay a complété ses études de doctorat en 2011 au Département de physique de l’Université de Montréal, sous la supervision du professeur Pierre Bergeron. Les travaux présentés dans la thèse de M. Tremblay portent sur l’étude des étoiles naines blanches à atmosphère (c.-à-d. les couches externes) riche en hydrogène de type spectral DA. Plus particulièrement, M. Tremblay a amélioré les modèles des spectres théoriques de ces cadavres stellaires en incluant à la fois une nouvelle formulation de la théorie du gaz non-idéal et de la théorie unifiée de l'élargissement Stark. Une comparaison détaillée de cette grille de modèles et de spectres observés de ces étoiles, provenant notamment du Sloan Digital Sky Survey, a permis d’améliorer de façon significative la détermination de leurs paramètres atmosphériques (température et gravité de surface). M. Tremblay s’est également attaqué à un problème qui persiste depuis plus de 20 ans dans ce domaine de recherche, soit celui de la gravité de surface anormalement élevée que l’on mesure dans les naines blanches de type DA les plus froides. Utilisant des spectres à haute résolution de naines blanches obtenus avec le télescope Keck de 10m à Hawaii, Pier-Emmanuel Tremblay a ainsi démontré que l’explication de ce phénomène la plus couramment acceptée dans la communauté scientifique — la contamination des couches externes par de l'hélium — n'est pas compatible avec les observations spectroscopiques. M. Tremblay a plutôt démontré que ce problème pouvait être résolu à l’aide de modèles hydrodynamiques atmosphériques en trois dimensions. Collectivement, ces résultats représentent un pas important dans notre compréhension des naines blanches à atmosphère riche en hydrogène.

Pier-Emmanuel Tremblay travaille maintenant comme stagiaire postdoctoral en collaboration avec le professeur Hans Ludwig de l'Université de Heidelberg, avec qui il a développé les premiers modèles d’atmosphère en trois dimensions de naines blanches riches en hydrogène. La prestigieuse bourse de recherche postdoctorale Alexander von Humboldt, reçue en 2011, lui a permis de continuer à faire progresser notre compréhension de ces étoiles.

Le Département de physique et le CRAQ félicite chaleureusement Pier-Emmanuel Tremblay pour cette reconnaissance.

À propos des prix de la FESP

La cérémonie annuelle des bourses d’excellence et du prix de la meilleure thèse de la FESP dans chacun des grands secteurs disciplinaire — Arts, lettres et humanités, Sciences sociales, Sciences fondamentales et appliquées et Sciences de la santé — a été créée pour souligner l’excellence des dossiers académiques des étudiants de l’Université de Montréal. Elle est aussi l’occasion de remercier les généreux donateurs de l'Université de Montréal du soutien financier accordé à ses étudiants, qui grâce à cet apport, peuvent se consacrer davantage à leurs études et à leurs travaux de recherche. Le prix de la meilleure thèse de la FESP est accompagné d’une bourse d’une valeur de 1 500 $.

Lien :

La cérémonie des bourses d'excellence et des prix de la meilleure thèse 2012.

Pour de plus amples renseignements :

Olivier Hernandez
Téléphone : 514-343-6111 poste 4681
Courriel : olivier@astro.umontreal.ca
Date de parution : Dimanche, le 4 novembre 2012

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer