Valérie Van Grootel se mérite le Prix Pierre-Maury pour sa thèse de doctorat en cotutelle entre l’Université Paul Sabatier et l'Université de Montréal

- 15:50 - - Nouvelles
Valérie Von Grootel

Valérie Van Grootel a récemment été choisie lauréate du Prix Pierre-Maury décerné annuellement à l'étudiant ou étudiante ayant écrit la meilleure thèse de doctorat en France dans le domaine des activités aéronautiques et aérospatiales (incluant l'astronomie et l'astrophysique). Ce prix est offert par l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse et consiste en une médaille et une somme en argent. Il lui sera attribué le 6 décembre 2009 à Toulouse lors de la cérémonie officielle annuelle de remises de prix de l'Académie.

Valérie a écrit une thèse remarquable intitulée « Étude des étoiles de la branche horizontale extrême par l'astérosismologie » dans laquelle elle a, entre autres, exploité les effets de la rotation sur les fréquences de pulsation d'étoiles de type sous-naines chaudes. Ces dernières constituent les meilleurs laboratoires d'astérosismologie que l'on ait mis en évidence à ce jour. Parmi les résultats obtenus au cours de sa thèse, Valérie a démontré que la synchronisation spin-orbite prédite par la théorie pour un système binaire rapproché n'est pas seulement un effet de surface, mais se propage à toute la masse des composantes stellaires.

C'est dans le cadre d'une entente de cotutelle entre l'Université Paul Sabatier - Toulouse III et l'Université de Montréal que Valérie a poursuivi ses études de doctorat sous la direction conjointe du Dr. Stéphane Charpinet, Chargé de recherche au Laboratoire Astrophysique de Toulouse-Tarbes, Université Paul Sabatier/CNRS et ancien diplômé de l'Université de Montréal, Ph.D. 1999 et du Pr. Gilles Fontaine, professeur titulaire au Département de physique, Université de Montréal. Valérie a débuté ses études doctorales en septembre 2005 et a déposé sa thèse en juillet 2008. Au cours de cette période, elle a passé une année complète à Montréal au sein de l'équipe du Pr. Fontaine, soit de janvier 2007 à janvier 2008. Elle a particulièrement profité de la grappe d'ordinateurs CALYS (une infrastructure de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) consistant présentement à 80 processeurs rapides) construite par le Dr. Pierre Brassard pour ses calculs sismologiques. Valérie a soutenu sa thèse avec brio le 15 septembre 2008 à Toulouse et a obtenu la meilleure mention, celle de «très honorable». Citoyenne belge, elle jouit présentement d'une bourse post-doctorale du CNES au Laboratoire de Toulouse-Tarbes.

L'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse a été fondée en 1640 et a reçu ses lettres patentes de Louis XV en 1746. Composée de 50 membres titulaires et de correspondants français et étrangers, elle continue d'encourager les vocations par l'attribution de prix nationaux décernés chaque premier dimanche de décembre et publie chaque année un volume de Mémoires.

Pour de plus amples renseignements :

Gilles Fontaine
Téléphone : (514) 343-6111 poste 47666
Courriel : fontaine@astro.umontreal.ca

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer