Nicolas Gauthier

Maîtrise en physique

Le mémoire de Nicolas porte, entre autres, sur les propriétés magnétiques des cristaux de radicaux libres sous pression. Andrea Bianchi encadre ses travaux.

Le mémoire de Nicolas porte, entre autres, sur les propriétés magnétiques des cristaux de radicaux libres sous pression. Une fois ces cristaux préalablement synthétisés par des collègues chimistes, il en étudie la structure cristalline, la résistance, l’aimantation ainsi que la chaleur spécifique.

Ces explications théoriques pourraient en laisser plusieurs de glace. Pour Nicolas, il s’agit plutôt de la réalisation d’un rêve d’enfance. « Le magnétisme est quelque chose qui m’a toujours intrigué. Quand j’étais enfant, ça semblait magique », raconte-t-il.

Évoquant les progrès récents en ce qui a trait à l’analyse des matériaux organiques magnétiques, Nicolas explique que le groupe de recherche en matière condensée auquel il collabore est « l’une des forces du Département et l’un des plus importants dans le domaine au Québec ».

Il a aussi trouvé en Andrea Bianchi, expert en matériaux magnétiques, le directeur de recherche le mieux placé pour l’aider dans ses travaux. « Il est extrêmement compétent dans le domaine de la synthèse et de la caractérisation de matériaux, relate Nicolas. Il possède des contacts et un cercle de collaborateurs à travers le monde. De plus, son laboratoire a été rénové récemment et une grande partie de l’équipement qu’il contient est neuf. »

À l’instar de son domaine de spécialisation, Nicolas possède – ou faut-il parler d’osmose? – un magnétisme qui lui est propre. Pour preuve, un cercle d’amis des plus nombreux qui constellent son univers estudiantin.

« Le Département de physique de l’UdeM est une grande famille. Presque tout le monde se connaît et l’ambiance y est très conviviale. La vie étudiante est aussi très active, ce qui permet de garder le moral si la recherche stagne », affirme-t-il.

Jovial et empathique, Nicolas ne tourne jamais le dos tant aux activités sociales du Département qu’aux demandes d’aide formulées par ses collègues. Le triple boursier (CRSNG, FRQNT, FESP) s’investit aussi auprès de son association étudiante : il occupe présentement le poste de secrétaire et a été représentant de cohorte pendant deux ans.

Quelque peu vaporeuses pour le moment, les aspirations professionnelles de Nicolas devraient le mener aux études de troisième cycle où, nul doute, la recherche continuera d’exercer sur lui une irrésistible force d’attraction.