Passer au contenu

/ Département de physique

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Anneaux de stockage et collisionneurs

Arguin, Jean-François

ARGUIN, Jean-François

Professeur agrégé

Ma recherche se concentre sur l’expérience ATLAS située au CERN près de Genève. ATLAS est un détecteur qui permet d’analyser le résultat des collisions produites par le Grand collisionneur de hadrons (LHC), de loin le plus puissant accélérateur de particules jamais construit. Nous sommes encore au début de l’expérience ATLAS qui marquent un des moments les plus excitants dans l’histoire de la physique fondamentale. En effet le LHC nous permet d’atteindre pour la première fois l’échelle d’énergie du Tera-electron-volt où l’on s’attend à la présence de nouvelle physique fondamentale, tels que la création de matière sombre dans le laboratoire, la découverte de nouvelle dimension d’espace et de la Supersymmétrie. Nous avons déjà découvert le boson de Higgs, qui une particule centrale dans le modèle de la physique des particules puisqu'elle est responsable de donner une masse aux autres particules.

Lire plus…

Profil complet

Leroy, Claude

LEROY, Claude

Professeur titulaire

Étude de la physique du modèle standard des particules élémentaires et au-delà, dans le cadre de l’expérience ATLAS  à hautes énergies au Grand Collisionneur Hadronique (LHC) du CERN. Ce qui comprend la recherche et l’étude de la particule de Higgs, des particules supersymétriques et de toute physique nouvelle se manifestant dans les collisions à hautes énergies produites par le LHC. Étude du champ de radiation produit dans le détecteur ATLAS et de ses caractéristiques spectrales grâce aux détecteurs au silicium à pixels Medipix et Timepix (ATLAS-MPX et ATLAS-TPX). Ces mesures du champ de radiation dans ATLAS au CERN portent sur la détection et l’identification des particules chargées (électrons, positons, protons, anti-protons, pions, kaons, particules alpha et ions plus lourds etc…), des particules neutres (photons, neutrons, pions et kaons neutres,…).  Mesure de la luminosité du collisionneur LHC avec les détecteurs ATLAS-MPX et ATLAS-TPX par la méthode de van der Meer des déplacements des faisceaux.

Mesure de l’efficacité de détection et de reconnaissance des formes de traces des particules dans les détecteurs au silicium à pixels et des détecteurs à semi-conducteur lourd à pixels (GaAs, CdTe) faite avec l’accélérateur tandem du laboratoire R.-J. A. Lévesque de l’Université de Montréal.
Utilisation des détecteurs au silicium à pixels Medipix et Timepix avec des particules chargées, rayon-X et gamma pour des applications en imagerie (exploitation du partage de charge entre pixels) avec des résolutions spatiales au niveau du sous-micron. Mesure avec des détecteurs à pixels des champs de radiations et leurs caractéristiques spectrales dans des expériences en physique médicale  (y compris en hadron-thérapie) et dans l’espace (développement de dosimètres basés sur des détecteurs à pixels pour les missions spatiales et la station spatiale internationale). Étude des dommages par radiation et amélioration de la tenue aux radiations des détecteurs de particules exposés à de hauts niveaux de radiation (flux de neutrons et de photons, en particulier) dans divers accélérateurs de particules couvrant une large gamme d’énergies et dans des réacteurs nucléaires.

Préparation d’un programme  d’améliorations des capacités de détection (en particulier nouvelles générations de détecteurs à pixels) du détecteur ATLAS au LHC du CERN et au LHC amélioré (SLHC) avec de plus hautes énergies de collision et plus grandes luminosités et dans les futurs collisionneurs.

Lire plus…

Profil complet